LA BASE DE DONNEES POUR APPRENDRE LES LANGUES
LA BASE DE DONNEES POUR APPRENDRE LES LANGUES
 
 
RECHERCHER FACEBOOK
 
33469
résultats
affiner votre recherche pour
un résultat plus pertinent
 
 
 

ETUDES SUPERIEURES DE TYPE LONG DANS LES HAUTES ECOLES OU LES LANGUES OCCUPENT UNE PLACE IMPORTANTE

L’enseignement supérieur, qu’il soit universitaire ou non, est articulé autour de 3 cycles :

  • 1er cycle : les bacheliers professionnalisants, les bacheliers de transition et les bacheliers de spécialisation
  • 2e cycle : les masters et les masters de spécialisation
  • 3e cycle : le doctorat (proposé uniquement dans les universités)

L'enseignement supérieur de type long en Haute Ecole s'articule autour des 2 premiers cycles :

  • un cycle de transition qui comprend 180 crédits (ou ECTS) et est sanctionné par le grade de bachelier de transition
  • un cycle professionnalisant qui comprend 60 ou 120 crédits (ou ECTS) et conduit aux grades académiques de master

Le master 120 crédits comprend au moins un choix de 30 crédits spécifiques donnant à la formation une des finalités suivantes :

  • Finalité approfondie : elle prépare à la recherche scientifique ou artistique. Elle comprend des enseignements approfondis dans une discipline particulière et une formation générale au métier de chercheur. Seules les universités et les écoles supérieures des arts peuvent l’organiser dans le cadre d’une école doctorale thématique.
  • Finalité didactique : elle comprend la formation pédagogique spécifique d’Agrégé de l’Enseignement Secondaire Supérieur (AESS). Elle n’est organisée que pour les grades académiques correspondant aux titres requis pour enseigner dans l’enseignement secondaire organisé ou subventionné par la Fédération Wallonie-Bruxelles.
  • Finalité spécialisée : elle vise des compétences professionnelles ou artistiques spécifiques dans une discipline particulière. Elle peut être organisée dans tous les établissements supérieurs qui proposent le type long.

Les crédits ECTS (European Credit Transfer System ) représentent, sous la forme d'une valeur numérique affectée à chaque cours, le volume de travail d'une année d'études.

HAUT

COMMUNICATION APPLIQUEE - PRESSE ET INFORMATION SPECIALISEES


Le cursus des études en communication appliquée est composé d’un bachelier de transition (180 crédits) et d’un master (120 crédits). Cette formation est proposée par une Haute Ecole (bachelier + masters) mais également en Université (masters).

Le bachelier de transition en Communication appliquée vise à doter l’étudiant d’une culture communicationnelle moderne où les sciences humaines, les arts, l’informatique, l’audiovisuel mais aussi les langues et l’expression orale et écrite forment un tout.

Au niveau des masters, le contenu des cours de langues est évidemment adapté au master choisi par l’étudiant. Le vocabulaire étudié sera donc plus spécifique et technique. Plusieurs unités d'enseignement peuvent être dispensées partiellement ou totalement dans une langue étrangère.

  • Master en Communication appliquée - Animation socioculturelle et éducation permanente (120 crédits - organisé en Haute Ecole)
  • Master en Communication appliquée - Education aux médias (120 crédits - organisé en Haute Ecole et en Université)
  • Master en Communication appliquée - Publicité et communication commerciale (120 crédits - organisé en Haute Ecole)
  • Master en Communication appliquée - Relations publiques (120 crédits - organisé en Haute Ecole et en Université)
  • Master en Communication - Management d'événements (120 crédits - organisé en Haute Ecole et en Université)
  • Master en Presse et Information spécialisée (120 crédits - organisé en Haute Ecole et en Université)
HAUT

GESTION DE L’ENTREPRISE - GESTION DES SERVICES GENERAUX - SCIENCES COMMERCIALES


A l'issue du bachelier de transition en Gestion de l'entreprise (180 crédits), organisé en plein exercice mais également en horaire décalé, l'étudiant a le choix entre trois masters :

  • Master en Sciences commerciales (60 crédits) organisé en plein exercice ou en horaire décalé.

    Il est également possible d’effectuer le master en sciences commerciales entièrement en anglais. Dans ce cas, les étudiants recevront le titre de "Master's degree in Management sciences - English track".

  • Master en Gestion des services généraux (120 crédits) organisé en alternance.
  • Master en Gestion de l'entreprise (120 crédits) organisé en plein exercice ou en horaire décalé.
  • Finalité spécialisé en finance
  • Finalité spécialisée en management international

    Il est également possible d’effectuer cette finalité entièrement en anglais. Dans ce cas, les étudiants recevront le titre de "Master's degree in Business management - International track".

  • Finalité didactique

Ces masters ouvrent des perspectives sur une multitude de métiers, dans un grand nombre de secteurs d’activités, tant sur le plan régional et national qu’international. C’est donc dans ce contexte que les langues sont considérées comme une matière très importante tout au long de la formation.

Plusieurs unités d'enseignement peuvent être dispensées partiellement ou totalement dans une langue étrangère.

HAUT

INGENIEUR·E COMMERCIAL·E


Le cursus des études en communication appliquée est composé d’un bachelier de transition (180 crédits) et d’un master (120 crédits).

Au-delà des matières commerciales traditionnelles (gestion, finance, marketing, droit, économie, etc) et d’une formation d’un haut niveau pratique dans les matières scientifiques et technologiques, l’étudiant bénéficiera d’une formation intensive en langues (souvent trois langues étrangères dont l’anglais).

Par ailleurs, certains cours et séminaires sont dispensés en langue étrangère durant le second cycle et un séjour à l’étranger est proposé (ou imposé).

HAUT

INGENIEUR·E INDUSTRIEL·LE


Sans doute moins au niveau des études que dans le travail, les langues constituent une réelle exigence dans le domaine des sciences appliquées dans le secteur de l’industrie. Maîtriser les langues étrangères est dans ce domaine un facteur important de réussite.

A l'issue du bachelier de transition (180 crédits) en Sciences de l'ingénieur industriel, l'étudiant a le choix entre plusieurs masters :

  • Master en Gestion des services généraux (120 crédits) organisé en alternance.
  • Master en Sciences de l'ingénieur industriel - Aéronautique (120 crédits).
  • Master en Sciences de l'ingénieur industriel - Automatisation (120 crédits).
  • Master en Sciences de l'ingénieur industriel - Biochimie (120 crédits).
  • Master en Sciences de l'ingénieur industriel - Chimie (120 crédits).
  • Master en Sciences de l'ingénieur industriel - Construction (120 crédits).
  • Master en Sciences de l'ingénieur industriel - Electricité (120 crédits).
  • Master en Sciences de l'ingénieur industriel - Electromécanique (120 crédits).
  • Master en Sciences de l'ingénieur industriel - Electronique (120 crédits).
  • Master en Sciences de l'ingénieur industriel - Génie énergétique durable (120 crédits).
  • Master en Sciences de l'ingénieur industriel - Génies physique et nucléaire (120 crédits).
  • Master en Sciences de l'ingénieur industriel - Géomètre (120 crédits).
  • Master en Sciences de l'ingénieur industriel - Industrie (120 crédits).
  • Master en Sciences de l'ingénieur industriel - Informatique (120 crédits).
  • Master en Sciences de l'ingénieur industriel - Mécanique (120 crédits).

L’ingénieur industriel s’insère de plus en plus au niveau international selon différents processus : les entreprises étrangères apprécient et sollicitent nos ingénieurs. Par ailleurs, les ingénieurs en fonction en Belgique sont de plus en plus confrontés au phénomène d’internationalisation de l’économie, les entreprises multinationales n’hésitant pas à confier à des ingénieurs industriels des fonctions à responsabilités européennes.

Pour plus d'infos, vous pouvez consulter nos publications