LA BASE DE DONNEES POUR APPRENDRE LES LANGUES
LA BASE DE DONNEES POUR APPRENDRE LES LANGUES
 
 
RECHERCHER FACEBOOK
 
33907
résultats
affiner votre recherche pour
un résultat plus pertinent
 
 
 

LES ETUDES UNIVERSITAIRES OU LES LANGUES OCCUPENT UNE PLACE IMPORTANTE

L’enseignement universitaire est articulé autour de 3 cycles :

  • le premier cycle comprend 180 crédits (ou ECTS*) et est sanctionné par le grade de bachelier de transition
  • le deuxième cycle conduit aux grades académiques de master en 60 ou 120 ECTS. Le master en 120 ECTS (ou plus) comprend au moins un choix de 30 ECTS spécifiques donnant à la formation une des finalités suivantes : la finalité didactique (comprend la formation pédagogique spécifique d’Agrégé de l’Enseignement Secondaire Supérieur - AESS) ; la finalité approfondie (prépare à la recherche scientifique) et la finalité spécialisée (vise des compétences professionnelles ou artistiques particulières)
  • le troisième cycle, le doctorat, correspond globalement à 180 ECTS, obtenus après une formation d’au moins 300 ECTS (bachelier + master) et la soutenance d’une thèse.

Dans l’enseignement dispensé par les universités, on retrouve les filières traditionnelles dédiées aux langues (dispensées dans les facultés "langues et lettres") mais également des études pour lesquelles les langues seront importantes dans la pratique du métier ou encore des formations données en anglais ou en néerlandais pour s’exercer à l’apprentissage plus technique ou scientifique des matières.

Les études universitaires qui donnent une place importante aux langues sont principalement :

* les crédits ou ECTS (European Credit Transfer System) représentent, sous la forme d’une valeur numérique affectée à chaque cours, le volume de travail d’une année d’études

HAUT

TRUADUCTION ET INTERPRETATION


BACHELIER DE TRANSITION 180 ECTS + MASTER EN INTERPRETATION 120 ECTS OU MASTER EN TRADUCTION 120 ECTS

Le bachelier en traduction et interprétation est commun. Il a pour objectif l’acquisition de deux langues étrangères ainsi que la maîtrise de la langue maternelle. L’étudiant aborde aussi bien les aspects culturels que techniques (grammaire, vocabulaire…) liés à ces langues.

Ensuite, le master offre la possibilité de se spécialiser soit en traduction soit en interprétation.

La traduction consiste à traduire des textes écrits d’une langue vers une autre ; elle permet de travailler dans des entreprises commerciales, des institutions publiques, etc. en tant que salarié, consultant, free-lance…

Il est également possible de se spécialiser dans un domaine précis (littérature, technique, sciences…).

L’interprétation consiste à traduire des idées exprimées oralement d’une langue à une autre ; elle permet de travailler au sein d’organisations internationales, dans la fonction publique, dans l’enseignement, etc. L’interprète peut exercer en tant qu’interprète de conférence (colloques, congrès…) ou interprète de liaison (dans les entreprises privées).

Plus d'infos sur les débouchés de ces études et les adresses des écoles

 
HAUT

lANGUES ET LITTERATURES ANCIENNES - ORIENTATION CLASSIQUES


BACHELIER DE TRANSITION 180 ECTS + MASTER 60 OU 120 ECTS

L’étudiant bénéficie d’une formation générale, axée sur l’étude des langues et des cultures gréco-romaines, lui permettant de développer son esprit critique, son sens de l’analyse et de la synthèse et d’une formation humaniste, cruciale dans le processus d’intégration que connaît l’Europe aujourd’hui. A l’issue du deuxième cycle, l’étudiant aura poursuivi sa formation dans les deux langues classiques tout en bénéficiant d’une spécialisation plus poussée en grec ou en latin et dans un domaine annexe des sciences de l’antiquité.

En fonction de la finalité choisie, l’étudiant aura également développé : des compétences approfondies sur les méthodes de la recherche via des séminaires de questions approfondies en langues et littératures classiques, des travaux personnels et l’élaboration d’un mémoire (finalité approfondie) ; une compétence dans l’enseignement des langues étudiées (finalité didactique) et des compétences professionnelles spécifiques (finalités spécialisées).

 
HAUT

LANGUES ET LITTERATURES ANCIENNES - ORIENTATION ORIENTALES


BACHELIER DE TRANSITION 180 ECTS + MASTER 60 OU 120 ECTS

Cette option a pour objet l’étude des principales langues, littératures et cultures des pays de l’Orient ancien et moderne. L’apprentissage d’une langue orientale commence en première année et l’initiation à une seconde langue orientale se fait à partir de la troisième année.

Dans le premier cycle, la connaissance des langues est complétée par des cours généraux de civilisation propres au secteur choisi mais aussi à d’autres secteurs afin de donner une vision multiculturelle de l’Orient.

Le deuxième cycle offre une formation complémentaire dans les domaines de l’Orient antique et médiéval, sur les langues anciennes utilisées du bassin méditerranéen à l’Extrême-Orient. Il accorde une importance aux aspects littéraire, historique et archéologique des civilisations concernées.

 
HAUT

LANGUES ET LITTERATURES FRANCAISE ET ROMANES - ORIENTATION GENERALE


BACHELIER DE TRANSITION 180 ECTS + MASTER 60 OU 120 ECTS

La formation poursuit un triple objectif : assurer une formation linguistique qui développe la réflexion sur les langues et le langage ainsi qu’une réelle maîtrise de la langue française ; permettre aux étudiants d’être confrontés à l’analyse approfondie de textes français, anciens et modernes ainsi qu’à l’histoire de la littérature française et européenne ; proposer une approche de la création littéraire.

Ces études proposent, en outre, l’apprentissage d’une seconde langue romane : italien ou espagnol. La connaissance du latin est recommandée et une bonne connaissance du français constitue un atout certain. D’autres langues peuvent s’ajouter en cours de formation.

 
HAUT

LANGUES ET LITTERATURES FRANCAISE ET ROMANES - ORIENTATION FRANCAIS LANGUE ETRANGERE


MASTER 120 ECTS

Les objectifs principaux de ce master est de former des personnes capables d’enseigner le français à des non-francophones et d’approfondir la recherche sur l’enseignement du français comme langue étrangère (FLE - Français Langue Etrangère).Les cours théoriques alternent avec des cours à vocation plus pratique ainsi qu’avec des stages dans des écoles de langues.

 
HAUT

LANGUES ET LITTERATURES MODERNES - ORIENTATION GENERALE


BACHELIER DE TRANSITION 180 ECTS + MASTER 60 OU 120 ECTS

Au terme de ses études, et quelle que soit la finalité choisie, l’étudiant aura développé des compétences de communication de haut niveau dans les deux langues étudiées (une langue romane et une langue germanique).

En fonction de la finalité choisie, l’étudiant aura également acquis : des compétences approfondies en littérature et/ou linguistiques des langues étudiées (finalité approfondie) ; des compétences professionnelles spécifiques (finalités spécialisées) et une compétence dans l’enseignement des langues étudiées (finalité didactique).

L’entrée dans ce cursus nécessite une certaine connaissance de l’anglais et du néerlandais, les autres langues étant accessibles à toute personne motivée.

 
HAUT

LANGUES ET LITTERATURES MODERNES - ORIENTATION GERMANIQUES


BACHELIER DE TRANSITION 180 ECTS + MASTER 60 OU 120 ECTS

Au terme de ses études, et quelle que soit la finalité choisie, l’étudiant aura développé des compétences de communication de haut niveau dans les deux langues étudiées (allemand, anglais ou néerlandais).

En fonction de la finalité choisie, l’étudiant aura également acquis : des compétences approfondies en littérature et/ou linguistiques des langues étudiées (finalité approfondie) ; des compétences professionnelles spécifiques (finalités spécialisées) et une compétence dans l’enseignement des langues étudiées (finalité didactique).

Une bonne connaissance d’au moins une des deux langues choisies est requise, surtout s’il s’agit de l’anglais.

 
HAUT

LANGUES ET LITTERATURES MODERNES - ORIENTATION SLAVES


BACHELIER DE TRANSITION 180 ECTS + MASTER 60 OU 120 ECTS

Au terme de ses études, et quelle que soit la finalité choisie, l’étudiant aura développé des compétences de communication de haut niveau dans les deux langues étudiées (russe-tchèque, russe-polonais, polonais-tchèque).

En fonction de la finalité choisie, l’étudiant aura également acquis : des compétences approfondies en littérature et/ou linguistiques des langues étudiées (finalité approfondie) ; des compétences professionnelles spécifiques (via des séjours linguistiques au sein d’universités et d’entreprises en Russie, Pologne ou Tchéquie) et une compétence dans l’enseignement des langues étudiées (finalité didactique).

Aucun prérequis n’est exigé quant aux langues étudiées.

 
HAUT

LANGUES ET LITTERATURES MODERNES - ORIENTATION ORIENTALES


BACHELIER DE TRANSITION 180 ECTS + MASTER 60 OU 120 ECTS

Au terme de ses études, et quelle que soit la finalité choisie, l’étudiant aura développé des compétences de communication de haut niveau en langue arabe tant au niveau de l’arabe dialectal (utilisé dans la vie de tous les jours) qu’au niveau de l’arabe moderne utilisé dans les médias et la culture.

Plusieurs cours (histoire de la littérature, explication de textes arabes classiques, histoire des peuples arabes et musulmans...) se penchent eux sur le passé du monde arabo-musulman.

En master, l’étudiant pourra approfondir ses connaissances par l’étude du monde arabe et des cultures turque et persane.

 
HAUT

LANGUES ET LITTERATURES MODERNES ET ANCIENNES


BACHELIER DE TRANSITION 180 ECTS + MASTER 60 OU 120 ECTS

Le premier cycle offre, à partir d’une formation générale en philosophie et lettres, une formation spécialisée en langues et littératures modernes et anciennes, et plus spécialement en français et en latin.

Le deuxième cycle permet, par le choix d’une des deux options, de se spécialiser dans différents secteurs de la philologie latine (langue et textes, de l’époque médiévale jusqu’à l’époque moderne, antiquités romaines) ou française (linguistique, langue et littérature médiévales, littérature moderne, création littéraire) ou dans une autre discipline en complément de la finalité choisie.

 
HAUT

LINGUISTIQUE


MASTER 120 ECTS

La linguistique étudie les principes, le fonctionnement et les mécanismes du langage appréhendé à travers les différentes langues parlées par les hommes.

En fonction de la finalité choisie, l’étudiant pourra aussi approfondir ses connaissances linguistiques dans au moins une langue moderne et développer une connaissance particulière dans un ou plusieurs domaines de la linguistique appliquée : s’initier aux outils, méthodologies et concepts essentiels à la problématique de l’apprentissage des langues (finalité linguistique appliquée à l’apprentissage des langues) ; utiliser et développer des méthodes technologiques (correction orthographique, reconnaissance de la parole, traduction automatique) pour se former aux différents métiers de l’industrie de la langue (finalité traitement automatique du langage) ; se spécialiser dans un domaine de recherche (finalité approfondie) en particulier (phonétique, phonologie, syntaxe, étymologie, linguistique comparée, dialectologie, typologie des langues…).

 
HAUT

COMMUNICATION MULTILINGUE


MASTER 120 ECTS

Ce programme a notamment pour objectif de développer un ensemble de connaissances, de compétences et de savoir-faire valorisables dans un environnement de travail multilingue et interculturel où la communication occupe une part essentielle.

 
HAUT

LANGUES ET CIVILISATION AFRICAINES


MASTER 60 ECTS

Au terme du cursus universitaire de base (bachelier de transition + master), l’étudiant à l’opportunité d’enrichir sa formation par un master de spécialisation d’au moins 60 ECTS.

Ce master offre la possibilité aux étudiants d’acquérir des connaissances sur les cultures africaines d’une part (archéologie, histoire de l’art, histoire, anthropologie…) et les langues de l’Afrique subsaharienne d’autre part.

En fonction de leur formation de base, les diplômés pourront travailler dans la communication internationale, la coopération au développement, les sciences politiques, etc.

 
HAUT

SCIENCES DU LANGAGE


MASTER 60 ECTS

Au terme du cursus universitaire de base (bachelier de transition + master), l’étudiant à l’opportunité d’enrichir sa formation par un master de spécialisation d’au moins 60 ECTS.

Cette formation vise à donner à l’étudiant une formation de haut niveau assurant d’une part sa maîtrise du cadre général des sciences du langage et d’autre part sa spécialisation dans un secteur déterminé selon les options choisies (sciences de la parole ; traductologie ; langue et civilisation scandinave ; traductologie audio-visuelle ; sous-titrage ; négociation multilingue ; traduction ; interprétation de conférence ; didactique des langues et cognition).

 
HAUT

AESS


AGREGATION DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPERIEUR

Depuis la réforme de Bologne en 2004, l’agrégation peut se faire en choisissant en master la finalité didactique ou faire une année complémentaire après son cursus universitaire.

L’objectif est de former les futurs professeurs de l’enseignement secondaire supérieur (4e, 5 e et 6 e années).

 

 
HAUT

etudes universitaires qui conduisent a des metiers pour lesquels les langues sont un atout


Il existe d’autres études universitaires contenant des langues dans la grille horaire sans que celles-ci constituent la finalité première de la formation ainsi que des options qui conduisent à un métier où la connaissance des langues est un atout dans la vie professionnelle :

  • master en sciences et gestion du tourisme [60 ou 120 ECTS]
  • bachelier et master en information et communication [180 + 60 ou 120 ECTS]
  • master en sciences et technologies de l’information et de la communication finalité traitement automatique du langage [120 ECTS]
  • bachelier et master en en sciences politiques [180 + 60 ou 120 ECTS]
  • Master in management / master en sciences de gestion [120 ECTS]
  • orientation générale [180 ECTS + 60 ou 120 ECTS]
  • orientation relations internationales [120 ECTS]
  • master en administration publique finalité management et politiques européennes [120 ECTS]
  • master en études européennes [120 ECTS]
  • master de spécialisation en analyse interdisciplinaire de la construction européenne [60 ECTS]
  • bachelier en sciences économiques et de gestion [180 ECTS]
  • bachelier et master en sciences de gestion [180 ECTS + 60 ou 120 ECTS]
  • bachelier et master en sciences économiques [180 ECTS + 60 ou 120 ECTS]
  • bachelier et master en ingénieur(e) de gestion [180 ECTS + 120 ECTS]
  • bachelier et master en ingénieur(e) civil(e) [180 ECTS + 120 ECTS]