langues.

La méthode Tomatis

Mise à jour le 09/07/2021

Cette méthode est basée sur les trois lois Tomatis, énoncées dans les années ‘50 par Alfred Tomatis. Elles démontrent que l'oreille a une importance capitale dans l'apprentissage des langues étrangères : ainsi, le larynx ne peut émettre que les sons que l'oreille peut percevoir, ce qui signifie que l'on parle mieux une langue si on l'entend bien. Tomatis a démontré qu'en modifiant les facultés auditives d'un sujet, on obtenait une transformation du comportement du langage.

Des conditions adéquates d'écoute de la langue permettent donc de se familiariser avec ses structures et d'en faciliter l'apprentissage. L'un des buts de ce travail est d'éliminer les blocages provenant de l'écoute et de donner ainsi l'envie de parler et d'apprendre la langue choisie.

Le principe d'Alfred Tomatis est simple : travailler en amont sur la relation audition/phonation, c'est-à-dire entre les possibilités d'entendre une langue et celles de la reproduire. L'outil pédagogique utilisé dans cette méthode pour y parvenir plus facilement est "l'oreille électronique" (machine électronique conçue par Tomatis) : elle permet à l'élève d'entendre à la manière d'un natif de la langue, et par conséquent de parler et de reproduire correctement la langue étudiée.

Cette méthode part du constat que chaque langue a une courbe d’audition et qu’il est d’autant plus difficile d’apprendre naturellement une langue quand sa courbe d’audition est éloignée de la nôtre. Or l’oreille électronique, elle, permet de "forcer" l’oreille à entendre ce qu’elle n’entend pas naturellement. Cette méthode consiste à donner à toute personne désireuse d’apprendre une langue étrangère, la possibilité de s’approprier véritablement les intonations et les sonorités de la langue étudiée et de pouvoir ensuite les reproduire aisément.

SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus