langues.

Description du métier

Mise à jour le 02/02/2021

La profession de traducteur, comme celle d'interprète d'ailleurs, est une profession qui nécessite une perpétuelle actualisation des connaissances en langues, des cultures (évolution de la société, progrès, etc.), mais aussi du domaine de spécialisation exploité (littéraire, juridique, scientifique, etc.) et des nouvelles technologies (traitement de texte, méthodes de recherche sur Internet, traduction assistée par ordinateur, etc.).

Il existe trois types de traducteurs : le traducteur littéraire, technique ou juré.

Le traducteur littéraire traduit un livre et doit donc s'adapter à la pensée et au style de l'auteur. Il restitue toutes les connotations sociales, psychologiques et esthétiques de l'œuvre qu'il traduit : roman, poésie, sous-titrage de film ou autre document cinématographique, composition de texte publicitaire, etc. Ceci suppose une maîtrise parfaite de la langue maternelle, de réels talents d'écrivain et une intelligence créatrice. Le plus souvent, il travaille dans l'édition : il s'engage par contrat à traduire un ouvrage destiné à être publié.

Le traducteur technique est spécialisé dans un domaine particulier, ce qui implique une connaissance approfondie des domaines où il exerce son activité (documentation sans cesse remise à jour, évolutions techniques, etc.). Ses qualités essentielles sont la précision et la rigueur d’esprit. Il s’attache à la traduction des publications scientifiques et techniques qui constituent la réserve la plus importante de textes à traduire à l’heure actuelle. On le retrouve dans le secteur médical, électronique, multimédia, informatique, des télécommunications, etc.

Le traducteur juré travaille quant à lui pour les tribunaux et traduit tout document à caractère officiel. C'est un traducteur agréé auprès d'un Tribunal de première instance ou d'une Cour d'appel. Après enquête administrative, il prête serment devant un juge et s'engage à traduire fidèlement un texte d'une langue dans une autre langue et à respecter la constitution et les lois du peuple belge.

Pour mener sa tâche à bien, le traducteur utilise les technologies actuelles : ordinateur, accès Internet, courriel, fax, etc.

SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus