langues.

Perspectives professionnelles

Mise à jour le 30/08/2021 Perspectives professionnelles

Le traducteur travaille le plus souvent en tant qu'indépendant. Dans ce cas, il se constitue une clientèle en prospectant lui-même le marché ou en accomplissant des travaux de sous-traitance pour un ou plusieurs bureaux de traduction (il peut être intégré à un service de traduction ou travailler isolément).

D’autres traducteurs travaillent comme salariés. Les secteurs privé et public offrent aux traducteurs un large éventail de possibilités d’emplois : parlements nationaux et internationaux, administration communales ou régionales, ambassades, institutions bancaires, compagnies d’assurance, bureaux d’avocats ou entreprises diverses qui comptent un département traduction ainsi que dans les nombreuses organisations internationales (Union européenne, OTAN, ONU, UNESCO, OCDE, OMC, OMS, FMI, Benelux, etc.). D’autres secteurs qui nécessitent la connaissance approfondie des langues recrutent également des traducteurs : les relations publiques, les médias, le commerce, le tourisme, etc.

L’enseignement est également un débouché possible à condition d’avoir un titre pédagogique.

On retrouve également des traducteurs dans le monde de l'édition et dans des évènements culturels (tourisme, théâtres, musées, expositions, festivals…) où ils rédigent programmes, publications et catalogues multilingues.

Dans le secteur des services linguistiques, la profession de terminologue représente un débouché important. Actuellement, il semble qu’il y ait une forte demande pour des traductions spécialisées (environnement, pharmacologie, techniques chirurgicales, textes scientifiques hautement spécialisés…).

Rem. : en Belgique, la profession de traducteur n'est ni réglementée, ni protégée. Un non-diplômé peut donc exercer ce métier sans autorisation particulière. La Chambre Belge des Traducteurs, Interprètes et Philologues organise des examens pour les traducteurs non-diplômés et en cas de réussite, ceux-ci pourront rejoindre cette association.


Plus de renseignements :

Chambre Belge des Traducteurs et Interprètes (CBTI)
  Rue Montoyer 24 - b12 - 1000 Bruxelles      02/513 09 15      www.translators.be

SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus